« Post Covid-19 Condition » est le terme officiel utilisé par l’OMS pour les effets à long terme de la maladie Covid-19 . Dans le langage courant, le terme « Covid long » s’est imposé. En Suisse aussi, de plus en plus de personnes sont touchées. Nous avons parlé à Marianne Baumann (nom modifié), qui souffre de Covid long et fait aussi appel au Shiatsu pour se soigner.

Une nouvelle vie émerge : elle n’est pas encore visible, mais de plus en plus perceptible. À partir d’un ovule fécondé, l’enfant se développe dans le ventre de sa mère pour devenir d’abord un embryon, puis un fœtus. Il est en contact intensif avec la mère et est de plus en plus sensible au monde extérieur. Le Shiatsu peut soulager de nombreux troubles liés à la grossesse et contribue à renforcer la relation entre parents et enfant.

Interview avec Ivana Scotti, enseignante de yoga et co-responsable du secrétariat de l’Association Suisse de Shiatsu (ASS).
Le Power Yoga, le Yoga pour les cadres, le Dog Yoga – le choix des styles de yoga est devenu très vaste. On a souhaité obtenir une impression personnelle du yoga en parlant avec Ivana Scotti. Au cours de la conversation, des parallèles intéressants avec le Shiatsu sont apparus.

De la conception jusqu’à la mort, le cycle de la vie est un processus de changement constant. Ce processus peut être divisé en plusieurs étapes. Chacune des étapes stimule l’évolution de notre développement et nous confronte à différents défis. Si nous n’arrivons pas à les maîtriser, notre développement subit une stagnation et nous nous retrouvons face à une crise ou même une maladie.

Il n’existe pas de remède miracle contre le Covid-19, les mesures de protection sont pour l’heure la meilleure façon de se protéger contre une infection. Cependant, nous pouvons renforcer nos défenses immunitaires par différents moyens.

La pandémie de Covid-19 entraîne de nombreuses difficultés. Les inquiétudes liées à la maladie ou au travail, mais aussi les restrictions de contacts sociaux plongent de plus en plus de personnes dans la déprime. C’est ce que constatent aussi les thérapeutes de Shiatsu suisses dans leur pratique quotidienne. Savoir prendre soin de soi-même est essentiel et constitue un aspect important du travail thérapeutique complémentaire. Mais comment réussir à bien s’occuper de soi en ces temps de Covid-19 ?

Sabine Bannwart

Ces dernières années, la thérapie complémentaire a gagné en importance dans le système de santé suisse en tant que complément à la médecine conventionnelle et alternative. Cette profession, dont la formation professionnelle et solide dure plusieurs années, donne lieu à des questions intéressantes sur sa position dans le système de santé, sur ses possibilités et ses limites.

Le concept de la guérison n’est pas défini de manière homogène. Dans certaines situations, une interprétation purement physiologique de ce concept peut être utile et pertinente – par exemple lorsqu’il s’agit de la guérison d’une jambe cassée. Dans d’autres cas, il est plus approprié d’adopter une vision holistique de la guérison en incluant les aspects physiologiques, énergétiques, psychologiques et sociaux. Ceux-ci peuvent jouer un rôle important dans le processus de guérison et sont très individuels dans leur expression. Dans la thérapie complémentaire, une compréhension globale et approfondie de la notion de guérison est d’une importance capitale.

Berührung

Pour aller bien, nous avons besoin de toucher et d’être touché-e-s. Le toucher détend, renforce le système immunitaire et agit de manière préventive contre le stress. A l’heure de la crise du Covid-19 toutefois, le contact physique naturel fait défaut où fait peur. Les personnes qui sont mises en quarantaine sont même tenues à renoncer totalement à entrer en contact étroit avec autrui. Comment peut-on améliorer le bien-être dans une situation pareille ?

Dans la thérapie complémentaire, la guérison est interprétée comme un processus de transformation individuel qui englobe le corps, l’âme et l’esprit et qui est influencé par différents facteurs qui se complètent mutuellement. La thérapie a comme objectif d’initier ce processus, de lui accorder de l’espace et de l’accompagner à travers diverses phases. Elle vise à stimuler la perception et la prise de conscience de soi, à renforcer l’autorégulation et à consolider la compétence personnelle de guérison dans l’objectif de remédier aux restrictions et aux troubles physiques, émotionnelles et mentales. Le processus de guérison personnel est en outre soutenu par le renforcement de ressources et de capacités individuelles.