Blog-Format

Exemple pratique II : collaboration interdisciplinaire en cas de burnout

Une situation de stress prolongée ou de fortes sollicitations au sein de la famille ou au travail peuvent mener au surmenage et à des symptômes de burnout. Les personnes mentalement et émotionnellement épuisées ne souffrent pas seulement au niveau psychique mais peuvent présenter des symptômes physiques. De ce fait, de plus en plus de psychothérapeutes et cliniques collaborent dans le traitement du burnout avec des thérapeutes de Shiatsu. L’exemple pratique ci-après illustre comment le Shiatsu peut compléter une psychothérapie et accompagner les personnes affectées par un burnout dans leur processus de guérison.

Une responsable de division de 38 ans qui vit seule se sent épuisée depuis très longtemps. Elle n’arrive plus à s’enthousiasmer ni à se motiver pour quoi que ce soit et n’a qu’une envie, c’est de dormir. Mais quand elle se couche le soir, elle a de la peine à s’endormir et se réveille souvent la nuit. De surcroît, elle est terrassée par une constante inquiétude et des douleurs dans tout le corps qui n’ont pas trouvé d’explication médicale. Au moment où elle ne supporte plus ses troubles, elle consulte un psychologue qui diagnostique un burnout. Il lui propose un traitement ambulatoire. En raison de son important inconfort physique et de ses insomnies, le spécialiste du burnout recommande en complément une thérapie de Shiatsu.

Moments de calme
Lors des premières séances, la cliente ne parle que très peu. Pendant le traitement, la thérapeute de Shiatsu attire l’attention de la cliente sur son ressenti physique avec des questions ciblées, ce qui lui permet de reconnaître et exprimer peu à peu les sentiments et besoins qui font surface. La thérapeute découvre dès lors que sa cliente adore les montagnes mais qu’elle n’arrive plus à mobiliser l’énergie nécessaire pour y aller. Hormis les traitements de Shiatsu et les séances chez le psychiatre, elle l’encourage à faire une petite promenade tous les jours. De plus, elle lui montre quelques exercices simples avec effet ressourçant et apaisant qu’elle peut faire dehors ou chez elle. Très rapidement, la qualité de son sommeil s’améliore. Elle se réveille moins souvent la nuit et se repose mieux.

Après les traitements de Shiatsu, ses douleurs physiques s’atténuent nettement, mais reviennent quand la charge du travail augmente. La thérapeute de Shiatsu l’introduit à une simple pratique de pleine conscience et lui montre comment garder son calme dans les moments agités et stressants avec un exercice de respiration profonde. La cliente arrive à transférer successivement dans son quotidien le bien-être qu’elle éprouve juste après une séance de Shiatsu.

Entretien
La cliente apprécie notamment la réflexion avant et après le Shiatsu, qui lui permet de comprendre et de nommer les besoins qu’elle a ressenti pendant le traitement. C’est pendant ces entretiens qu’elle se rend compte qu’elle a longtemps ignoré ses désirs profonds et sa petite voix intérieure au profit de son travail et des besoins d’autres personnes. Elle approfondit cette thématique en psychothérapie lors des prochaines séances.

Une femme forte
Après que l’état physique de la cliente s’est nettement amélioré et d’entente avec le psychologue traitant, la thérapeute de Shiatsu commence à aborder le thème du centrage et de la confiance en soi. Pendant le traitement, la cliente a la vision d’une femme forte qu’elle connaissait dans le passé et pour laquelle elle éprouvait une grande admiration. Cette vision crée un changement dans son propre ressenti. Elle se sent soudainement forte et confiante en son for intérieur. L’image de la femme consciente de sa propre valeur revient dans les séances qui suivent. Elle devient pour la cliente le symbole de la confiance en soi.

Grâce à la collaboration interdisciplinaire entre la psychothérapie et le Shiatsu, la situation de la cliente s’améliore nettement déjà après quelques mois. Elle gagne en assurance et arrive à affronter les défis professionnels avec plus de sérénité, peut garder son calme dans les situations agitées, s’accorde plus d’attention à elle-même et se promène de nouveau dans la nature. Avec toutes ces mesures prises, notamment celle de prendre soin de soi, la qualité de son sommeil s’améliore aussi, et ses douleurs diminuent considérablement.

Burnout
Le terme « burnout » provient de l’anglais et signifie « se consumer ». Les personnes affectées par un burnout souffrent d’un état d’épuisement physique, émotionnel et mental prononcé et sont fortement diminuées dans leur capacité de performance. Le burnout est un processus lors duquel les symptômes s’intensifient progressivement et qui peut conduire jusqu’à l’effondrement ou, dans de cas plus sévères, à la tentative de suicide. Le burnout se montre sous forme de maladie liée au stress, de syndrome de fatigue chronique et de crise existentielle..