Un plus un font plus que deux – la collaboration interdisciplinaire augmente le succès thérapeutique

L’effet positif du Shiatsu augmente le succès thérapeutique de Giuseppe Mungo et de son équipe de réadaptation. Le physio- et cardiothérapeute est responsable de l’équipe spécialisée « Kardial, Pulmonal und Neurologie » de l’institut de physiothérapie de l’hôpital cantonal de Winterthur. Lors de certains problèmes, quand il ne peut trouver aucune cause physiologique, il recommande à ses patientes et patients en réadaptation cardio-vasculaire ambulatoire du Shiatsu. Il qualifie la collaboration interdisciplinaire comme précieuse.

ENTRETIEN AVEC GIUSEPPE MUNGO MENÉ PAR CRISTINA FREY

Lors de quels symptômes recommandez-vous le Shiatsu ?
Les symptômes typiques qui nous orientent à recommander la thérapie de Shiatsu à nos patientes et patients sont les douleurs thoraciques, la sensation d’oppression ou encore l’essoufflement sans raison cardiaque.

Dans ces cas, vous partez donc du fait que les causes de ces troubles ne se situent pas seulement au niveau physique ?
Exactement.

A quels niveaux pensez-vous par exemple ?
Je pense par exemple à la difficulté d’assimiler émotionnellement une affection cardiaque, qui peut créer une anxiété ou insécurité chez les patientes et patients.

Quelles sont les réactions aux traitements de Shiatsu que vous observez chez vos patientes et patients ?
Les patientes et patients qui ont été transférés jusqu’à présent ont tous très bien réagis. En règle générale, les troubles ont vite diminué.

Y-a-t-il une catégorie de patients qui répondent spécialement bien au Shiatsu ?
On ne peut pas le dire comme ça. En principe, la personne concernée doit aussi être ouverte à la médecine de l’Extrême-Orient. C’est pourquoi nous recommandons le Shiatsu toujours d’une manière non contraignante, en laissant le choix d’une prise de contact à la personne.

Dans quelle mesure intégrez-vous les effets positifs des traitements de Shiatsu dans la physiothérapie ?
Quand les symptômes décrits plus haut s’estompent, nous sommes en mesure de faire un meilleur entraînement. Notre succès thérapeutique augmente donc lors d’un effet positif du Shiatsu.

Quelle valeur la collaboration avec les thérapeutes complémentaires a-t-elle pour vous en tant que physiothérapeute ?
Elle est un complément externe précieux de ma collaboration interdisciplinaire déjà variée à l’hôpital.

Comment évaluez-vous, en général, la collaboration entre méthodes classiques et méthodes de la thérapie complémentaire ?
La collaboration dépend beaucoup de l’attitude d’une personne. En fin de compte, chacune et chacun, indépendamment de la méthode adoptée, est responsable de sa santé et de son rétablissement.

Est-ce que vous pensez qu’à l’avenir la collaboration pourrait ou devrait encore être augmentée ?
Actuellement, la collaboration avec une thérapeute de Shiatsu, ici à Winterthur, est optimale pour nous. A long terme, il se pourrait aussi que d’autres formes soient envisagées.

Si vous souffriez vous-même de certains troubles – pourriez-vous vous imaginer de recourir au Shiatsu ?
En principe oui. Mais si je pense qu’il faudrait que je consulte l’ophtalmologue depuis 5 mois…

Interview: Cristina Frey

SÉANCE D’INFORMATION CONCERNANT LE SHIATSU À L’HÔPITAL CANTONAL DE WINTERTHUR

Giuseppe Mungo est responsable de l’équipe spécialisée « Kardial, Pulmonal und Neurologie » de l’institut de physiothérapie de l’hôpital cantonal de Winterthur. Lors de troubles sans causes clairement physiologiques, le physio- et cardiothérapeute recommande à ses patientes et patients souffrant de troubles cardio-vasculaires du Shiatsu. Ses expériences sont très largement positives. Les bons effets du Shiatsu augmentent aussi le succès de la réadaptation. Lors de ses recommandations, le spécialiste collabore étroitement avec la thérapeute de Shiatsu et membre de l’ASS Rebecca Mutter. En consultation avec l’équipe de réadaptation, il l’a invitée à une séance d’information pour les patientes et patients à l’hôpital cantonal afin de promouvoir, aussi auprès de son équipe, la compréhension du Shiatsu, de ses domaines d’application et de ses effets.