L’effet du Shiatsu sur le stress

Le nombre de personnes qui se sentent stressées et épuisées ne cesse de croître en Suisse. Elles n’ont plus suffisamment de ressources pour gérer les contraintes professionnelles ou privées et souffrent souvent de problèmes de santé. S’inscrivant dans une approche du rétablissement global, la thérapie complémentaire Shiatsu est particulièrement bien adaptée pour accompagner les personnes en situation de stress, ce qui a également été démontré par une étude actuelle qui sera publiée sous peu (voir encadré ci-dessous).  

Les symptômes physiques et psychiques dus au stress comptent parmi les raisons de consultation les plus fréquentes pour une thérapie de Shiatsu. Beaucoup de personnes, et parmi elles un nombre croissant de jeunes adultes, se sentent débordées et stressées. Si ce ressenti persiste, il n’est pas rare que des problèmes de santé apparaissent.

Très variés, les symptômes dont souffrent les personnes concernées vont de tensions, douleurs et troubles du sommeil jusqu’aux troubles cardiovasculaires.

Identifier et modifier les schémas de stress
C’est souvent un des symptômes susmentionnés qui pousse les clients à chercher le soutien d’une thérapeute de Shiatsu. L’objectif principal de la thérapie consiste à stimuler les forces d’auto-régulation du corps, à améliorer la perception de soi et à encourager la prise de responsabilité par rapport à sa propre santé. Elle offre aux personnes souffrant de stress la possibilité de se détendre, de refaire le plein d’énergie et de se sentir pleinement acceptées.

La pression rythmique et attentive sur le corps et les vaisseaux énergétiques engendre une sensation d’ampleur, d’espace et d’intégralité. Des impulsions précises stimulent l’énergie vitale « Ki » dans l’objectif de libérer des schémas contraignants. Lors de l’entretien, la thérapeute identifie ensemble avec la cliente les circonstances qui mènent aux troubles dus au stress. Elle l’encourage à bien observer ces situations et schémas de stress et donne des exercices simples qui détendent et fortifient. Les blocages énergétiques et les tensions musculaires sont relâchés pendant le traitement, et les personnes concernées retrouvent leur capacité naturelle d’auto-régulation qui leur permet de compenser des conditions de vie difficiles. Elles retrouvent le calme, la sérénité et la détente et peuvent peu à peu se ressourcer. Toutes ces propriétés font du Shiatsu une thérapie particulièrement adaptée pour accompagner les personnes qui se trouvent dans une phase de vie éprouvante, marquée par le stress.

L’efficacité du Shiatsu lors de troubles dus au stress a été démontrée aussi dans une étude représentative internationale de l’Université de Leeds.

Une étude actuelle le confirme : le Shiatsu aide à soulager le stress
Le Shiatsu a-t-il un effet positif sur la gestion du stress ? L’étude pilote menée par Claudia Beatrice Leyh-Dexheimer dans le cadre de son travail de Bachelor au Steinbeis-Transfer-Institut de Berlin, traite de cette question et sera publiée prochainement. Trois questions pour l’auteure de cette étude et thérapeute de Shiatsu :

Pourquoi avez-vous choisi le thème du stress ?
Les troubles et symptômes dont les personnes souffrent qui viennent dans mon cabinet sont souvent dus à un surmenage dans différents domaines de leur vie. C’est ce surmenage que nous qualifions de « stress ». Au cours des 15 années d’activité comme praticienne de Shiatsu, j’ai pu constater que les symptômes physiques, psychiques et émotionnels dus au stress dont souffraient mes clientes et clients diminuaient avec les traitements de Shiatsu. Dans le cadre de mes études de Bachelor of Science avec une spécialisation en Shiatsu, j’ai eu la possibilité d’étayer scientifiquement mon intuition et mes expériences subjectives.

Sur quelles bases et valeurs de mesure votre étude se fonde-t-elle?
Kerstin Uvnäs-Moberg[1] décrit dans un article spécialisé l’effet du «gentle skin contact» sur la sécrétion de l’ocytocine, aussi appelée  « hormone de tendresse ». Partant de cette thèse, j’ai utilisé l’hormone ocytocine comme instrument de mesure. Ainsi, je disposais d’un paramètre de laboratoire pour l’évaluation de l’étude. En complément, une enquête par questionnaire a été réalisée pour prendre en compte le ressenti personnel des participants.

L’étude n’a pas encore été publiée. Pouvez-vous quand-même nous révéler les premières conclusions ?
Les résultats sont très positifs. Ils sont significatifs jusqu’à très significatifs, scientifiquement parlant. Ils peuvent être résumés comme suit : le Shiatsu a un effet positif sur la gestion du stress. Déjà un seul traitement montre de l’effet, ce qui fait que le Shiatsu peut être utilisé comme une mesure « ad hoc » dans les situations de vie difficiles. Après deux à trois traitements, l’intervalle entre les séances peut être espacé sans que l’effet positif se perde.

Après la publication, l’Association Suisse de Shiatsu mettra l’étude en ligne sur son site web.

[1] cf. Uvnäs-Moberg et Petersson 2011

Autres contributions concernant ce thème :
_ Job Stress Index
_ Qu’est-ce que le stress ?
_ Exemple pratique : Shiatsu et stress
le Shiatsu aide à soulager le stress