L’influence fondamentale de l’attitude sur la thérapie

L’influence fondamentale de l’attitude sur la thérapie

Daniel Schneitter est thérapeute complémentaire avec diplôme fédéral dans la méthode Shiatsu et enseignant dans la formation de Shiatsu. Le profil professionnel décrit de manière théorique les compétences opérationnelles exigées des thérapeutes complémentaires dans la méthode Shiatsu. Dans cet entretien très intéressant, Daniel explique la manière dont ces compétences se montrent dans la pratique et comment il part en chasse au trésor avec ses clients.

(suite…)

Pourquoi se lancer maintenant ?

Pourquoi se lancer maintenant ?

Interview avec Sabine Bannwart et Barbara Ettler

« A quoi bon me lancer maintenant pour faire le certificat de branche ? Je préfère attendre pour voir comment la situation se développe », ainsi pensent certaines thérapeutes de Shiatsu. La présidente de l’Association Suisse de Shiatsu Sabine Bannwart (43) et la vice-présidente de l’OrTra TC Barbara Ettler (57) expliquent pourquoi cela vaut la peine d’emprunter le chemin de la nouvelle profession le plus vite possible.

(suite…)

Interview avec Nadia Kälin-Livers

Interview avec Nadia Kälin-Livers

Dès le début, Nadia Kälin (38) était sûre de vouloir obtenir la nouvelle qualification professionnelle avec le certificat de branche. Bien que tout d’abord la rédaction de l’essai constituait un obstacle, elle a beaucoup profité de la réflexion qu’elle a menée sur le nouveau profil professionnel et gagné en clarté en ce qui concerne son action thérapeutique.

(suite…)

Interview avec Barbara Häberli

Interview avec Barbara Häberli

Interview avec Barbara Häberli, thérapeute complémentaire avec certificat de branche, méthode Shiatsu

Barbara Häberli (58) pratique le Shiatsu depuis vingt ans. Le fait de devoir encore faire preuve de ses compétences pour le certificat de branche a tout d’abord déclenché de la résistance chez elle. En particulier la rédaction de l’essai a paru difficile à cette ancienne infirmière diplômée. Mais, tout compte fait, ce défi a renforcé sa confiance en soi.

(suite…)

Les premiers thérapeutes de Shiatsu obtiennent le diplôme fédéral

Les premiers thérapeutes de Shiatsu obtiennent le diplôme fédéral

La reconnaissance du Shiatsu comme méthode de la thérapie complémentaire ouvre, aussi aux thérapeutes de Shiatsu* fortes de longues années d’expérience professionnelle, la voie à l’obtention d’un diplôme fédéral. Jusqu’en 2021, elles auront la possibilité d’obtenir, de manière simplifiée, le certificat de branche par une procédure d’équivalence et ensuite de passer l’examen professionnel supérieur. Environ 800 thérapeutes complémentaires de toutes les méthodes se sont vu décerner leur diplôme fédéral en raison des dispositions transitoires et des premiers examens supérieurs professionnels ayant eu lieu. (suite…)

Comment devenir thérapeute de Shiatsu

Comment devenir thérapeute de Shiatsu

Le Shiatsu est une méthode reconnue de la thérapie complémentaire depuis l’automne 2015. Les thérapeutes* de Shiatsu obtiennent donc un certificat de branche à la fin de leur formation et peuvent se présenter à l’examen professionnel supérieur en thérapie complémentaire pour obtenir le diplôme fédéral. Cette reconnaissance de l’État est une étape importante afin de donner plus de poids à la profession de la thérapeute complémentaire et d’ancrer davantage la thérapie complémentaire dans le domaine de la santé publique.

Le profil professionnel commun
Depuis près de deux ans, le Shiatsu est une méthode reconnue** parmi dix-sept de la thérapie complémentaire. C’est au cours de ce processus de reconnaissance qu’un profil professionnel commun à toutes les méthodes a été élaboré qui constitue la base de la formation de thérapeute complémentaire. Celui-ci repose essentiellement sur les quatre piliers suivants :

  • une représentation humaine qui comprend l’être humain comme une unité formée du corps, de la psyché et du mental.
  • l’objectif de renforcer par le traitement l’autorégulation, la perception et la conscience de soi ainsi que la compétence de guérison des clientes.
  • une compréhension du travail thérapeutique complémentaire comme étant un travail commun axé sur l’interaction des thérapeutes et des clientes.
  • la conception de quatre phases de processus dans le travail thérapeutique : rencontrer, travailler, intégrer, transférer.

 

Shiatsu la méthode
Le Shiatsu (pression des doigts) prend ses racines dans l’enseignement sur la santé de l’Extrême-Orient et travaille notamment avec les méridiens – les canaux énergétiques qui transportent l’énergie vitale (ki). Les thérapeutes complémentaires de la méthode Shiatsu travaillent de manière énergétique spécifique à la méthode et stimulent avec un toucher précis les forces d’autorégulation des clientes sur le plan physique, psychique et mental. Ce travail thérapeutique accompagne un processus lors duquel l’autoperception des clients s’affine et de nouvelles façons de penser et d’agir bénéfiques pour la santé s’ouvrent. L’entretien thérapeutique ancre ce processus d’autoperception et permet de transférer les conclusions dans le quotidien. La thérapie de Shiatsu convient aux personnes de tout âge, en toute circonstance de vie.

Shiatsu – la formation
En automne 2015, le Shiatsu a été reconnu par l’Organisation du Monde du

Travail Thérapie Complémentaire – abrégée par OrTra TC – comme une méthode de la thérapie complémentaire et a été enregistré dans le règlement de l’examen professionnel supérieur qui avait été mis en vigueur par le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI). Cette reconnaissance permet aux futurs thérapeutes de Shiatsu le parcours de formation suivant :

Source : www.oda-kt.ch/fr

Dans un premier temps, les étudiants parcourent la formation en thérapie complémentaire. Les conditions préalables scolaires sont un titre de formation du degré secondaire II. Cependant, il y a d’autres aspects plus importants qui sont indispensables pour l’exercice ultérieur de la profession : la maturité, l’intégrité, les aptitudes sociales et la responsabilité personnelle.

La formation professionnelle dure au moins trois ans et demande 500 heures de contact dans la méthode Shiatsu ainsi que 340 heures de contact dans les matières de bases professionnelles spécifiques, socio-économiques et médicales. Y compris les heures de stage et d’étude personnelle, la formation de Shiatsu comprend vers les 2660 heures de formation. Les filières de formations qui sont accréditées par l’OrTra TC sont sanctionnées par le certificat de branche OrTra TC.

Shiatsu le diplôme fédéral
Grâce à la reconnaissance depuis 2015, les thérapeutes de Shiatsu peuvent également passer un examen professionnel supérieur pour obtenir le diplôme fédéral. La condition d’admission à l’examen professionnel supérieur et de l’obtention du diplôme fédéral est une pratique professionnelle supervisée pendant au moins deux ans depuis l’obtention du certificat de branche. Il existe déjà plusieurs écoles accréditées par l’OrTra TC qui offrent des cours préparatoires à l’examen professionnel supérieur en thérapie complémentaire.

D’autres contributions et informations concernant ce thème :
Vous trouverez d’autres informations concernant le profil professionnel, l’architecture de la formation et des examens, les conditions d’admission à l’examen professionnel supérieur ainsi que la liste des écoles accréditées par l’OrTra TC ici :

_ Organisation du Monde du Travail Thérapie Complémentaire OrTra TC
 _ Les 4 phases d’un traitement de Shiatsu

 

*Aux fins d’une meilleure lisibilité il a été renoncé à l’utilisation simultanée des formulations des deux genres. Toutes les désignations de personnes sont applicables tant aux hommes qu’aux femmes.
**A ce jour, les 17 méthodes suivantes sont reconnues en tant que thérapie complémentaire : Acupressure thérapie, Technique Alexander, Thérapie par le massage sur les méridiens d’acupuncture (Thérapie MMA), Thérapie respiratoire, Ayurvéda-Thérapie, Thérapie corporelle par le mouvement, Thérapie craniosacrale, Eutonie, Thérapie Feldenkrais, Eurythmie thérapeutique, Kinésiologie, Polarity, Rebalancing, Réflexothérapie, Shiatsu, Intégration structurale et Yoga thérapie.