Le Shiatsu fait partie des méthodes reconnues de la Thérapie Complémentaire. « Complémentaire » veut dire d’une part que le rétablissement de la santé dépend de plusieurs facteurs qui se conditionnent et se complètent. D’autre part, le terme renvoie à l’activité complémentaire des Thérapeutes Complémentaires de la méthode Shiatsu en collaboration avec d’autres professionnels de la santé.

Les quatre principes fondamentaux décrits dans le profil professionnel Thérapie Complémentaire constituent la base et le dénominateur commun de toutes les méthodes de la Thérapie Complémentaire. On y trouve, premièrement, la représentation de l’être humain qui décrit l’être humain comme une unité du corps, de l’esprit et de l’âme, qui est respecté dans son individualité et reconnu dans sa compétence personnelle et son propre potentiel.

Deuxièmement, les Thérapeutes Complémentaires ont pour objectif commun de renforcer l’autorégulation, la perception et la prise de conscience de soi, et de soutenir les clientes et les clients d’agir de manière consciente et responsable face à la gestion de problèmes et de maladies.

Troisièmement, l’action thérapeutique complémentaire se définit comme interaction – l’événement thérapeutique se développe dans la relation entre la thérapeute ou le thérapeute et la cliente ou le client. Les clientes et clients vivent l’expérience corporelle dans la Thérapie Complémentaire de manière concrète et avec le sentiment de pouvoir influencer le cours des choses.

Le quatrième principe préconise que la Thérapie Complémentaire s’oriente au processus thérapeutique qui caractérise les événements thérapeutiques et les transformations. C’est entre autre l’entretien thérapeutique qui occupe une place centrale dans cette approche orientée vers le processus, qui permet de mener une réflexion sur les perceptions déclenchées au niveau corporel et de les mettre en relation avec les ressources de la cliente ou du client pour consolider durablement un processus de transformation bénéfique à la santé.